AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alice's adventures in red garden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

✔ Messages : 1
✔ Date d'inscription : 12/06/2011


MessageSujet: Alice's adventures in red garden.   Mer 15 Juin - 17:34



Si tu n'étais pas folle, tu ne serais pas venue ici.
i want candy ;
♠ Surnom : Alice.
♣ Âge : 16 ans peut-être, Alice a oublié son vrai âge à cause des non-anniversaires.
♥ Groupe : Cliente.
♦ Nature : Personnage du conte de Lewis Carroll.
♛ Ancienneté : Un peu plus d'un an.

I need assistance.
moi je joue
moi je joue à joue contre joue


Nous connaissons tous Alice.
Nous l'avons tous déjà entendue, déjà vue, nous savons qui elle est, la petite poupée anglaise nous mettait en garde quand nous étions jeunes, elle servait de mauvaise exemple : « Regarde comme elle est curieuse, rien ne l'arrête, elle l'a suivie ce lapin blanc, elle est tombée dans le terrier, et elle n'est jamais revenue. ». Aller toujours plus loin, creuser, gratter, jusqu'à trouver quelque chose d'intéressant, puis se lasser. Alice a toujours su le faire mais n'a jamais appris à s'arrêter, à dire stop, c'est fini, on arrête de jouer, de se chercher.
Au début, la curiosité d'Alice était enfantine. Pourquoi le lapin au pelage immaculé court-il comme un dératé, pourquoi est-il en retard ? Où a-t-il rendez-vous ? Que raconte la chenille ? Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? Tant de questions, jamais assez de réponses. Et puis alors les années ont coulé entre ses doigts fins, les mois se sont tissés autour d'elle, les jours entremêlés, et Alice a bien grandi. Ah et quel drame banal se trouve être l'adolescence, qui pervertit naturellement, et qui a fait de notre poupée de porcelaine une princesse en proie aux pensées imprononçables et au désir de se rapprocher de plus en plus de l'interdit, de l'insanité. Toujours faire un pas de plus vers le gouffre, en prenant tout de même garde de ne pas y plonger, car Alice a bien appris que quand on chute, il n'y a plus de moyen de remonter. Mais pendant combien de temps encore notre ange se contentera-t-il de sa propre personne pour satisfaire ses désirs impurs, on ne le sait pas. Il faudrait bien quelqu'un pour la pousser tendrement dans le vide, et ce pourrait bien être son majordome, le seul en qui elle puisse faire vraiment confiance, le seul par qui elle se laisserait guider les yeux fermés.
Elle n'écoute rien cette pauvre enfant, elle est sourde, elle passe son précieux temps au café, à glousser en mangeant des gâteaux, et à boire du thé quand elle sent l'étouffement venir. Elle attend qu'on vienne lui dire qu'elle est jolie, qu'on vienne la titiller, la toucher, elle veut les mains gantés de ces charmants butlers dans ses cheveux d'or, dans son cou d'enfant. Mais goûter aux doux chuchotements de Dimitri dans ses oreilles, c'est ce qu'Alice désire le plus. Comment expliquer ? Il n'y a pas à dire, il est le seul à savoir ce qui mettra le feu aux joues de la petite blonde. Alors elle se mort les lèvres et sourit, elle fait semblant d'être choquée, parfois elle le repousse pour qu'il revienne plus vite. Mademoiselle joue.
Néanmoins Alice reste une jeune fille très polie, ayant été habituée aux bonnes manières depuis sa naissance, elle a conservé cette peur de déranger, de mal faire, alors elle éprouve un grand respect pour ces femmes du dessous, celles des étages inférieures, ces grandes dames qui ont un vécu bien différent du sien, d'une dimension qu'elle n'est pas prête de revoir tout de suite. Parfois elle traine dans les couloirs et les observe, les saluant d'un signe de tête d'enfant bien élevée, rentre par curiosité dans une chambre, et repart dans ce qu'elle considère comme son petit royaume paisible fait de sucre et de gentes personnes prêtes à exécuter ses moindres envies. Elle dit merci, elle fait des petits sourires aux autres clients, resserre les noeuds de son éternelle robe bleue, remonte ses bas blancs, lève le petit doigt en saisissant sa tasse de thé, comme la jolie petite fille qu'elle a longtemps été. Paradoxalement, Alice prend un malin plaisir à prendre de haut les maids qu'elle considère inférieures à leurs collègues, et renverse parfois quelques tasses par fausse inadvertance en poussant de petits « oups ».
Mais oui, c'est très bien comme cela, Alice continue de vivre dans la fausseté, dans le paraître, dans les jeux et tant pis si elle devrait déjà être en train de courir, qu'importe, cet endroit n'est pas pour elle et elle le sait bien, mais elle reste, car ici personne ne l'a chassera comme aux Pays des merveilles.



Histoire ;
(Un minimum de 30 lignes vous est demandé pour la description de l’histoire de votre personnage. Comment est-il tombé au Red Garden, comment a-t-il découvert l’endroit ?)



Je n'ai jamais été malheureuse, sauf de ton malheur à toi.
Colombe ; Mysha
♔ Prénom :
♔ Âge : Pas assez élevé pour trainer ici.
♔ Source de l'avatar : Alice, Alice in Wonderland.
♔ Comment avez-vous découvert le forum ? Aisling/Gun :3
♔ Autre chose à ajouter ? J'espère avoir compris Alice °^°


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✔ Messages : 487
✔ Date d'inscription : 26/09/2010


Carnet personnel
Origine : Humain
Âge du personnage : 27 ans
Relations :

MessageSujet: Re: Alice's adventures in red garden.   Mer 15 Juin - 19:14

Myshaaa ♥

Bienvenue au Red Garden !

Alors alors, j'aime beaucoup cette Alice que tu nous présente, surtout la fin vis à vis des Maids. Je n'y avait pas pensé, mais ça lui va parfaitement, ce petit côté "peste" ! J'aime tout. Et j'ai hâte de lire l'histoire ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redgarden.forumactif.com http://redgarden.forumactif.com/t11-dimitri-un-diable-de-majordome
 

Alice's adventures in red garden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Le Registre :: Fiches en Attente-