AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

✔ Messages : 11
✔ Date d'inscription : 29/04/2011


Carnet personnel
Origine : Angélique.
Âge du personnage : Trop vieille pour toi.
Relations :

MessageSujet: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Ven 29 Avr - 23:05

Baby doll, you're a porn soul.

Bitch, please.
Surnom : Séraphine.
Âge : Beaucoup plus vieille que ce que l'on croit.
Groupe : Cliente.
Nature : Ange.
Ancienneté : Une trentaine d'année ? Une habituée, donc.


Quand je serai grande moi je serai poupée gonflable.

Everyone seems normal until you get to know them.
Séraphine est un ange.
Vous me direz, pas besoin de la rabâcher une seconde fois, c'est sa nature, merci bien. Et au cas ou on pourrait encore en douter, il suffit de jeter un coup d'œil à la paire de mignonnes petites ailes qui battent tranquillement dans son dos. Ou encore à ses longs cheveux blonds qui glissent sur sa peau opaline, petite poupée aux membres fins et au corps si frêle. Gentille demoiselle au minois de chatte et aux yeux si clairs, dont la naïveté semble marquer tous ses traits et éblouir de son sourire si gai et enfantin. Elle virevolte dans un rire cristallin et fait tourner sa jupe blanche en dentelle qui lui donne ce coté candide et ingénue. Elle est mignonne, la petite Séraphine. Très mignonne même. Et ce n'est pas en ouvrant la bouche qu'elle brise le mythe ; non, Séraphine est polie, courtoise et souriante avec n'importe quel interlocuteur. Pas un mot plus haut que l'autre, pas de ton plus élevé, pas d'insulte ni d'injure évidemment, d'une douceur à vous rappeler que les véritables anges existent encore. La petite blonde fait honneur à son rang, et se veut d'une serviabilité à toute épreuve ; Jamais elle ne refusera de rendre un service à quiconque, inconnu ou non, et se pressera toujours d'aider les personnes dans le besoin peut importe si cela lui est profitable ou non. Aider son prochain en commençant par lui offrir un sourire, voila ce que pourrait être le slogan de Séraphine.
Comprenez maintenant le terme d'ange. Oui, le parfait petit séraphin tombé du ciel.
Pure, chaste et candide, hein.
Foutaises.
Apprenez mes chers que Séraphine est ce que l'on peut appeler le plus courtoisement possible, une catin. N'allez pas croire que dans l'ombre elle dénigre et persifle contre tous ceux auxquels elle offre ses sourires et que tout n'est qu'hypocrisie, que nenni. Non, en réalité, la petite blonde si naïve au premier regard est en fait avide de sexe et de débauche. Une véritable allumeuse surexcitée qui mouille sa culotte dès la vue d'un représentant de la gente masculine. Comprenez que la voici obligée de se mordre férocement les lèvres, presser violemment ses cuisses et penser à contenir autant que possible ses pulsions charnelles si elle veut garder un semblant de dignité.
Cette insatiable demoiselle est continuellement affamée et ne demande qu'une chose ; qu'on le prenne là, tout de suite, contre un mur, une armoire, dans la douche, sur la table, à plusieurs, entre amis, par terre même s'il le faut. Continuellement inassouvie et avide de plus toujours plus, elle enchaine les nuits aux lits sans pauses et sans relâche, épuisant et vidant de toutes leurs forces jusqu'à la plus infime de ses partenaires. Et les activités nocturnes avec la douce et calme Séraphine sont loin d'être de tout repos pour elle aussi : Tous les lieux, toutes les positions, tous les cris, tous les gémissements, tous les mouvements, tous les hommes y passent. Elle devient tout de suite beaucoup moins discrète. Elle accepte tout, que ce soit les accessoires, les mises en scène, le nombre de partenaire, le lieu, l'heure, la seconde même, tout. Sachez seulement que si vous commencez, vous serez obligé de continuer assez longtemps pour ne même plus pouvoir tenir debout avant un moment. Oh, excusez moi, la demoiselle n'accepte pas tout à son grand regret : elle est parfaitement hétérosexuelle. Et croyez bien que cela la désole. A voir toutes ces femmes à sa merci au Red Garden, elle en est désespérée de n'être attirée que par les mâles.
Alors messieurs, si vous avez le malheur de croiser son regard, ardent, fiévreux, qui indique clairement ses intentions, de glisser sur ses joues honteusement écarlates qui dévoilent le millier de pensée lui traversant l'esprit vous mettant en scène nu au dessus d'elle sur une table, et que vous discernez parfaitement sa main se glisser entre ses jambes, préparez vous à être sauvagement pris d'assaut par cette succube avide de votre corps entier dans une flopée de termes tous plus crus les uns que les autres. Ignominie dans la bouche d'une si charmante demoiselle.



For porno use only


▬ Suivant, miss....

L'archange baissa les yeux sur sa liste, les lunettes sur le bout du nez.

▬ Séraphine ?

Personne ne réagit dans la pièce. L'archange Raphaël fronça les sourcils.

▬ Miss Séraphine ? Personne ? Très bien, alors, monsieur-

▬ Je suis là !

Une jeune femme blonde se précipita vers lui, essoufflée, la démarche vacillante. Sa chemise mal-boutonnée lui laissa apercevoir un soutien-gorge rouge, et ses joues de la même couleur lui laissa deviner qu'elle ne l'avait pas sagement attendue sur son siège avant qu'il ne la prenne. Il s'apprêta à faire un commentaire, mais le regard gêné qu'elle porta sur sa tenue avant d'essayer de la remettre correctement en place le fit taire. Ba, il pouvait au moins lu laisser le bénéfice du doute.
Jamais, du moment ou il la fit entrer au moment ou il s'assit face à elle derrière son bureau, elle ne le regarda dans les yeux.

▬ Très bien, miss Séraphine, donc. On ne va pas s'éterniser trop longtemps, je pense que vous avez l'habitude de ce genre de contrôle de routine toutes les décennies.
▬ Bien sur.
▬ Vous êtes donc assignée au secteur des bienfaits terrestres, c'est cela ?
▬ Secteur des miracles. Nous somme un service plutôt réduit comparé aux autres secteurs, nous devons nous faire rares.
▬ Oui, je vois, si cela devenait chose courante, les Hommes ne considéreraient plus cela comme des miracles mais comme des dues, telles les êtres arrogants qu'ils sont, sourit l'archange en parcourant rapidement le dossier des yeux. Vous avez été assignée à quelle partie de la planète ?
▬ L'Europe de l'ouest récemment, mais nous faisons des rotations selon les préférences de chacun. Céleste préfère choisir à qui donner de l'eau en Afrique et ne supporte pas d'approcher les occidentaux qui selon elle ne comprennent pas la chance qu'ils ont et ne méritent pas de miracles, alors que d'autres comme Prudence ont toujours les asiatiques comme petite préférence, beaucoup plus gratifiants que tous les autres, comme elle le dit.
▬ Hum hum. Et durant vos missions sur Terre, vous arrive-t-il de devoir prendre forme humaine et devenir visible à leurs yeux ?
▬ Et bien, oui bien sur,
commença-t-elle sans réelle assurance, les enquêtes préliminaires nous obligent souvent à devoir aller s'informer directement à la source, on ne peut pas y échapper.
▬ Donc, si je comprends bien, vous interagissez avec les Hommes seulement quand cela est nécessaire. C'est bien cela.
▬ Hum
-Séraphine entortilla une mèche de cheveu autour de son doigt, le regard braqué sur le presse-papier en forme de nuage devant elle- et bien disons qu'à chaque fois que cela est inévitable, oui, je descends sur Terre.
▬ Et vous y restez seulement le temps de boucler votre devoir.

Aucune réponse ne vint.
L'archange Raphaël lui accorda quelques secondes de répit, le temps de la préparer à la suite.
Elle était mignonne, la gamine. Enfin gamine. Physiquement, elle ressemblait vaguement à une humaine d'à peine 18 ans, 20 peut-être, et encore. Son dossier indiquait pourtant un âge à quatre chiffres. Un ange comme un autre, en somme. Séraphine avait exactement le genre d'apparence que n'importe quel Homme peut s'attendre en voyant un ange : de longs cheveux blonds, des yeux bleus clairs, des membres fins, des traits doux et un sourire candide. L'Archange se douta que c'était pour cette raison qu'on l'avait assigné au service des Miracles. Ce n'était pas vraiment le genre d'ange qu'on envoyait à la dure tache d'aller jouer les faucheuses, de peur que ses jolies petites mains ne soient souillées. Bien que sa nature bonne et soumise lui aurait empêché d'émettre la moindre protestation. Mais dans ce genre de cas, la question de protestation ne se pose même pas ; personne, en voyant son visage d'enfant de chœur, n'aurait eu assez de bêtise pour l'envoyer là bas. Parce que Séraphine, c'est exactement le genre de candeur que l'on veut protéger à tout prix. Le genre de personne qui vous rend honteux du moindre péché commis sans même le vouloir. Le genre de personne qui en un sourire vous fait demander si finalement les personnes fondamentalement bonnes existent encore. Le genre de personne qui fait ressortir toute la naïveté de votre enfance si longtemps refoulée.
Et pourtant, on avait prévenu l'Archange de sa bouille de prude.

▬ Très bien mademoiselle, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Il se trouve qu'on m'a rapporté quelques une de vos -comment dire cela – parenthèses au milieu de vos missions. Qui deviennent même parfois gênantes pour votre travail. Pouvez-vous clairement m'affirmer si cela est vrai, si vous prenez réellement du bon temps sur Terre ou non ?
▬ C'est à dire que... Archange, vous savez comme moi que les descentes sur Terre sont rares -à part pour les Anges Gardiens, mais eux trouvent qu'ils y passent trop souvent de temps d'ailleurs- et il va s'en dire que lorsque cela m'est permis, j'avoue prendre un instant pour profiter des bonheurs terrestres.
▬ Je conçois cela, mais ce qui est rapporté ici diffère du simple plaisir passager. Il est clairement indiqué qu'on vous a surpris à. Avoir des... rapports avec l'un des miraculés, dont vous étiez garante, d'un tsunami récemment ? Mais mademoiselle, ceci est inconcevable pour un ange tel que vous ! Et ce n'est pas la première fois qu'on le rapporte, si l'on compte toutes les pages consacrées à ce genre d'incident, on remonte jusqu'à...-Il feuilleta rapidement le dossier sous ses yeux- Oh, on ne peut même pas compter. -l'Archange stoppa vers le début de la liste- Avec. Les prêtres d'une même église AUSSI ?
▬ Mais je. Ils. Ils venaient tout juste de sortir du séminaire et et... Je ne pouvais pas refuser aux trois, et-

▬ Attendez, attendez. Les trois en même temps ?

C'est à ce moment là que Séraphine comprit que n'importe laquelle de ses paroles ne ferait qu'empirer la situation. Elle opta pour ne plus jamais bouger son regard du pot à crayon de l'archange.
Elle entendu Raphaël soupirer après plusieurs minutes de silence intensément pesant, puis vit ses doigts reposer ses lunettes sur son bureau.

▬ Bien. Mademoiselle Séraphine, il va falloir faire quelque chose pour régler cet épineux problème qu'est votre libido un peu trop développée. Je n'ai pas pour habitude de régler ce genre de problème, et encore moins de ce que je m'apprête à vous conseiller, mais aux grands maux les grands remèdes. Mademoiselle, connaissez-vous le Red Garden ?

Les minutes d'explication qui suivirent ne serviraient à rien d'être retranscrites, vu que vous petits lecteurs connaissez déjà tout ce qu'il y a à savoir sur le Red Garden. Retenez simplement que la petite Séraphine apprit qu'il existait un endroit ou tout son appétit charnel pourrait être satisfait, et que cela était même payé par le service, qui prenait cela comme un gage de bonne conduite durant le boulot. La blonde en fut ravie. Même si nos besoins étaient quelques peu, étranges et violents, avait-elle demandé. L'Archange avait hoché la tête sans même la regarder.
Lorsqu'elle fut sur le point de partir, en serrant candidement la main de l'Archange, il se permit de rajouter ;

▬ Oh et pendant que j'y pense. Il faudrait vraiment que vous arrêtiez de vous présenter aux Hommes comme représentante de « God & Cie », envoyée du septième ciel pour combler les désirs profonds.
▬ Oh ? Mais pourtant mon secteur est bien le septième, je vous assure.

Le silence qui suivit ses paroles -comprenez, l'Archange facepalmait intérieurement de tant de naïveté paradoxale à ses déboires- poussa Séraphine à lever machinalement les yeux vers lui.
Grave. Erreur.
Vous ai-je déjà informé que si elle croisait le regard d'un homme, si tenté qu'il ne soit pas trop vieux ou jeune et potable, la belle ne contrôlait plus ses pulsions ? Et il fallait dire que si l'Archange Raphaël avait un chiffre de plus à son âge que le sien, il gardait l'apparence d'un grand homme d'une quarantaine d'année, encore tout à fait charmant. Sa bouche ne mit qu'une seconde avant de venir se coller à la sienne, alors que ses mains cherchaient déjà à ôter sa ceinture devenu gênante. Pris de cours, Raphaël mis du temps -trop, Séraphine eut tout le loisir de faire tomber son pantalon et sa propre chemise avec- avant d'arriver à se détacher de ses lèvres.
▬ Mademoiselle, enfin ! Je n'ai aucune envie de coucher avec vous, retenez v-
▬ Étrangement votre corps pense le contraire,
répliqua-t-elle alors que l'Archange n'avait plus pu articuler un mot lorsque la main experte s'était glissée dans son caleçon.
▬Non, je, arre-
▬ Donnez moi un avant goût du Red Garden. Donnez moi des courbatures. Donnez moi de la violence pour calmer ma fièvre. Brisez mon dos.

▬ Mais enfin, que, commença-t-il, perdu par ce brusque changement de personnalité, vous ne- oh.

Ce fut la dernière chose qu'il prononca en la voyant baisser son caleçon et se mettre à genoux. La suite se passa contre un mur, sur le bureau et contre la baie vitrée. La mère de l'archange Raphaël ainsi que Dieu -pardonnez nous seigneur, nous avons péchés- fut copieusement insultés durant leur ébat.

Le rendez-vous de mademoiselle Charity, la suivante à consulter l'Archange après mademoiselle Séraphine, fut étrangement retardé d'une bonne demi-heure. Elle ne posa aucune question lorsqu'elle remarqua les joues rouges et les cheveux en vrac de la blondinette qui sortait du bureau. Ni même quand elle entraperçut le suçon de l'Archange. Ni même quand elle vit une petite culotte rouge dépasser de sous les feuilles et le presse-papier du bureau. Mais pensa que l'on vivait à une bien triste époque quand elle s'aperçut que la braguette de l'Archange était encore ouverte.


Fuck thit shit. I'll be a striper.

Pez;
Âge : 18 ans.
Source de l'avatar : Nill, de Dogs: Bullets & Carnage.
Comment avez-vous découvert le forum ? Par Aisling ~
Autre chose à ajouter ? J'espère que je je poste cela comme il faut et que le caractère n'est pas too much ;w; Je préviens d'avance que je suis très lente et qu'avec les examens approchant je mettrai surement quelques temps avant de finir ma fiche, excusez-moi.



Dernière édition par Séraphine le Dim 29 Mai - 12:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✔ Messages : 487
✔ Date d'inscription : 26/09/2010


Carnet personnel
Origine : Humain
Âge du personnage : 27 ans
Relations :

MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Sam 30 Avr - 1:10

Je veux savoir qui tu eeeeees (sérieux ca a été l'énigme de ma soirée XD) !!

Et sinon pour l'instant c'est parfait c'est juste sdlkfjdkfgh je la veux dans mon lit, là, maintenant, tout de suiiiite ** /sort
Non mais plus sérieusement c'est tout à fait dans l'esprit de RG donc fonce, tu as mon feu vert ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redgarden.forumactif.com http://redgarden.forumactif.com/t11-dimitri-un-diable-de-majordome

✔ Messages : 11
✔ Date d'inscription : 29/04/2011


Carnet personnel
Origine : Angélique.
Âge du personnage : Trop vieille pour toi.
Relations :

MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Sam 28 Mai - 15:37

    Héhé, mon identité restera secrète le plus longtemps possible très chère ~

    Et FICHE (enfin) TERMINÉE ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✔ Messages : 487
✔ Date d'inscription : 26/09/2010


Carnet personnel
Origine : Humain
Âge du personnage : 27 ans
Relations :

MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Dim 29 Mai - 12:13

Ah, j'avais oublié de te souhaiter la bienvenue alors je vais le faire.

Bienvenue au Red Garden !

Alors alors. Bah c'est simple hein, j'ai adoré >D ! Y a juste un petit truc qui me chiffone, un simple détail technique : Dieu ne connait pas l'existence du Red Garden (ou bien ferme les yeux dessus) alors il paye encore moins les frais xD; ... Mais ses anges peut-être oui. Donc Raphaël oui, peut-être, si tu veux :3 Tu me changes ça et je te valide ? ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redgarden.forumactif.com http://redgarden.forumactif.com/t11-dimitri-un-diable-de-majordome

✔ Messages : 11
✔ Date d'inscription : 29/04/2011


Carnet personnel
Origine : Angélique.
Âge du personnage : Trop vieille pour toi.
Relations :

MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Dim 29 Mai - 12:23

    Merci

    Et j'ai modifié ca en frais pris en charge par le service, comme ca ce n'est pas directement Dieu qui paye, (ahah) est-ce que cela convient ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✔ Messages : 487
✔ Date d'inscription : 26/09/2010


Carnet personnel
Origine : Humain
Âge du personnage : 27 ans
Relations :

MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   Dim 29 Mai - 12:37

    Eh bien c'est parfait ♥ Je valide !

    Je te souhaite un excellent jeu parmi nous et t'invite à créer tes fiches de liens/rps, enfin tout le blabla :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redgarden.forumactif.com http://redgarden.forumactif.com/t11-dimitri-un-diable-de-majordome
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Séraphine ✛ Je suis une allumeuse. Un vrai petit briquet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Le Registre :: Fiches validées-